Le 217ème RI dans la Grande Guerre, du Bonhomme au Mont Kemmel

19 septembre 2017

19 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Nuit assez agitée. Deux patrouilles boches à 22h et 1h30 se présentent devant le PP2 et sont mises en fuite par les occupants. Une autre tentative est renouvelée par l’ennemi, sans succès vers 5h45 sur les PP1 et PP2 où il essaye de lancer des grenades.

Vers 5h30, violent tir ennemi de tous calibres sur nos positions (Paule principalement). La passerelle des Intrépides est endommagée et réparée aussitôt. Dégâts matériels importants. Vers 5h35, un tir de barrage français de 15 minutes est déclenché sur les lignes ennemies. L’ennemi s’est montré pendant la nuit nerveux et agité. Journée marquée par une grosse activité des aviations française et allemande."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 17 + 6e, 4 = 26

Coup de main boche effectué sur le segment occupé par la 21e Cie, deux blessés :
21e GRASOT Jean, 2e cl. : petites plaies de la face et du bras droit par éclat de grenade
21e VALLET Barthélémy, sergent : plaies pénétrantes région pectorale gauche, plaie pénétrante du genou et de la jambe gauche par éclats d’obus (imp. au Sce)

2 blessés légers dirigés sur l’infirmerie régimentaire du Cp A Bar 26 :
21e REYGNAT Jean-Baptiste, caporal : petites plaies de la face et commotion par éclat d’obus
21e PRIEUR Charles : commotion par éclatement d’obus

Évacués sur ambulance 1/71 Vaux Varennes :
6e CM MARTIN Jean, caporal : courbature fébrile (imp. au Sce)
5e CM FAUCHET Maurice : panaris (imp. au Sce)
18e HUOT Raoul 2e cl. : gale eczémateuse (imp. au Sce)

État sanitaire assez satisfaisant."

Le soldat VALLEY est décédé ce même jour de ses blessures, en voici le détail :

Barthélémy VALLEY , né le 21/12/1883 à Corbonod(01),
fils de Jules x LAPIERRE Marie, époux de BASSOBERT Marie, Jeanne, sans profession au conseild e révision,
Sergent, mle 629-Belley, décès transcrit le 10/11/1917 à Coupy (Ain),
il repose à : 51 - Cormicy N.N. La Maison Bleue; tombe n° 2668 

Posté par DominiqueBOIS à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 septembre 2017

18 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Patrouilles actives dans la nuit des groupes d’éclaireurs de bataillon, des 4ème et 6ème bataillons. Harcèlement journalier par bombes à ailettes, grenades à fusil et obus de moyen calibre. tir de nos 155 sur les lignes ennemies : td. Vélodrome, Poméranie

Par décision du Général en chef date du ... n° ... le soldat .."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 7 + 6e, 6 = 18

Évacués sur ambulance 1/71 Vaux Varennes :
21e BONNETON Louis, 2e cl. : commotion violente par éclatement de torpille, contusions thoraciques, abdominales.
6e CM ALPOZZO Julien, 2e cl. : courbature fébrile (imp. au Sce)

1 tué :
21e MARTIN Etienne, 2e cl. : plaies multiples par bombe à ailettes, inhumé dans le cimetière militaire d’Hermonville le 18-9-1917 par les soins du G.B.D.

Deux hommes légèrement contusionnés sont dirigé sur l’infirmerie régimentaire :
21e DESCHARAMES Jean
21e PARSEILLE Henri

Depuis quelques jours, on remarque chez certains soldats du bataillon de 1ère ligne des poussées fébriles très fortes (41°)
État sanitaire assez satisfaisant."

Posté par DominiqueBOIS à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2017

17 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Première partie de la nuit assez agitée. Une patrouille boche qui s’était approchée du PP du chemin creux Sud est dispersée à coups de fusil et parait subir des pertes. Journée calme. Dans la soirée, tir de bombes et torpilles.

Pertes : 1 tué, 3 blessés."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 6 + 6e, 7 = 17

Évacués sur ambulance 1/71 Vaux Varenne :
18e LARGEAU Henri : psoriasis (imp. au Sce)

3 tués par torpille :
21e NÉRON Jean, 2e cl
21e RANDIER Joseph, 2e cl.
21e BONJEAN Jean, 2e cl.
Tous trois inhumés dans le cimetière militaire d’Hermonville par les soins du G.B.D.

État sanitaire assez satisfaisant."

Voici le détail de l'homme tué ce jour :

Etienne MARTIN, né le 08/05/1887  à Sainte-Thérence(03),
fils de Nicolas x ANDRÉ Madeleine,
soldat de 2ème Classe, mle 1660-Montluçon, décès transcrit le 14/12/1917  à Sainte-Thérence,
il repose à : 51 - Cormicy N.N. La Maison Bleue; tombe n° 1803

Posté par DominiqueBOIS à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2017

16 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"L’artillerie ennemie est peu active sauf dans la région de Paule où le boche empêche par des tirs énergiques de bombes et de torpilles les travaux de réfection de notre 1ère ligne. En riposte à ce tir de harcèlement, vers 23 heures, un tir de représailles nourri est déclenché sur le saillant du Vélodrome.

Pertes : 3 tués par torpille."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 4 + 6e, 7 = 15

Évacués sur ambulance 1/71 Vaux Varennes :
17e ARNAUD Ernest, sergent-fourrier : blennorragie à chancre induré avec adénopathie (non imp. au Sce)
21e LE BIHAN Charles, 2e cl. : courbature fébrile (imp. au Sce)

État sanitaire assez satisfaisant."

Voici le détail des morts de cette journée, tous les trois du Puy-de-Dôme :

Jean-Baptiste BONJEAN, né le 19/11/1883 à Ceyssat(63),
fils de Mathias x BONJEAN Marie-Antoinette, époux de AMISTY(?) Marie, cultivateur,
soldat de 2ème Classe, mle 1975 -Riom, décès transcrit le 20/12/1917 à Ceyssat,
il repose à : 51 - Cormicy - Nécropole Nationale "LA MAISON BLEUE", tombe n° 2889                                                                                                 
Jean NERON, né le 31/12/1887 à Puy-Guillaume(63),
fils de Guillaume x MARTIN Marie , époux de PAPUT Eugénie, cultivateur,
soldat de 2ème Classe, mle 525-Riom, décès transcrit le 07/02/1918 à Puy-Guillaume
pas d'indication de sépulture
             
Joseph RANDIER, né le 08/12/1887 à Puy-Guillaume(63),
fils de Jean x DEVAUX Anne, époux de COSS??? Marie, cultivateur,
soldat de 2ème Classe, mle 520-Riom, décès transcrit le 01/01/1918  à Puy-Guillaume,
pas d'indacation de sépulture.                        

Posté par DominiqueBOIS à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2017

15 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Journée calme. Réglage d’artillerie allemand sur tout le secteur et spécialement sur le moulin de Cormicy (PC Camille). A dater de ce jour, par décision du colonel Cdt le Régiment, la section d’élite est dissoute et ses éléments répartis dans les bataillons constituent les groupes d’éclaireurs de bataillon. Deux groupes sont montés en ligne avec le bataillon de réserve (6ème) dans la nuit du 14 au 15."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 3 + 5e, 6 + 6e, 5 = 14

Évacué sur ambulance 1/71 Vaux Varennes :
5ème bataillon Commandant VILLEMIN : vomissements, diarrhée, crampes très douloureuses (imp. au Sce)

État sanitaire assez satisfaisant.
DR. CHRÉTIEN parti en permission de 7 jours"

Posté par DominiqueBOIS à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 septembre 2017

14 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Une vingtaine d’obus sur le PC Camille. Harcèlement par obus sur Odette, route 44 et boyaux. quelques grosses torpilles sur notre première ligne. Riposte efficace de nos 155.

Le Capitaine ROUGIER prend le commandement du 5ème bataillon en remplacement du Commandant VILLEMIN, évacué.

Par décision du Général en chef en date du 28 Août n° 5605 D, la médaille militaire est conférée au soldat JACQUIER, Félix, Jean.

En exécution de l’ordre n° 108/S du Lieut.-Colonel commandant le sous-secteur Sapigneul, le 4ème bataillon relève sur ses emplacements de réserve le 6ème bataillon qui va relever en première ligne le 5ème bataillon. Après relève le 5ème bataillon se rend au repos au camp A. Relève terminée sans incident à 0h15.

Pertes : néant."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.

1 blessé :
13e VAUTOUR Jean, 2e cl. : plaie du coude gauche par balle

Évacués sur ambulance 1/71 Vaux Varenne :
13e GARDIEN Gustave, 2e cl. : courbature fébrile (imp. au Sce)
13e LERDAL Alexandre, 2e cl. : angine et fatigue générale (imp. au Sce)
19e HOSPITAL Joseph, 2e cl : abcès de la voûte palatine

Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 6 + 6e, 5 = 16
État sanitaire assez satisfaisant."

Posté par DominiqueBOIS à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2017

13 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Journée moins agitée qu’hier. Tir habituel de bombes et torpilles. Une vingtaine d’obus sur le secteur.

Pertes : 1 blessé par bombe, 1 conducteur blessé par balle sur la route de Sapigneul-Cormicy."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 4 + 5e, 6 + 6e, 5 = 15

1 blessé léger :
17e GISSON Albert, 2e cl. : petites plaies superficielles de la face et de l’index droit, commotion légère par éclat de torpille.

Conformément aux instructions données à M. le Médecin Aide-major THEVENON par M. le Médecin-Chef, l’enlèvement du cadavre qui se trouvait à quelques mètres en dehors de la tranché Delaborde a été assuré et son transport s’est effectué jusqu’au cimetière d’Hermonville où il a été inhumé.
État sanitaire assez satisfaisant."

Posté par DominiqueBOIS à 00:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2017

12 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Bombardement violent par grosses torpille surtout de la Cie Paule et par torpillettes de tout le secteur. Tirs de riposte de nos 75. Un tir énergique de nos 155 parait produire de l’effet, car les minen arrêtent leur tir.

Par décision du Général en chef en date du ..., la légion d’honneur est conférée au Ss/Lieut. GRAVIL grièvement blessé."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 5 + 6e, 5 = 15

1 blessé par éclatement de grosse bombe :
17e SOUBRANE Sylvain, 2e cl. : commotion violente par éclatement de grosse bombe. Petites plaies contuse de l’avant-bras gauche (imp. au Sce)

État sanitaire satisfaisant.
Médecin A.M. LESECQ rentré de permission de 7 jours"

Posté par DominiqueBOIS à 00:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2017

11 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Journée moins calme que la veille. L’ennemi, dès la nuit tombée , arrose avec acharnement nos positions, pistes et passerelles de feu de mitrailleuses. Une patrouille boche se présentant vers le poste d’écoute 91 est dispersée par nos feux. Artillerie ennemie moins active.

Pertes : 1 blessé léger par torpille"

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 7 + 6e, 5 = 17

Évacués : néant
État sanitaire assez satisfaisant."

Posté par DominiqueBOIS à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2017

10 Septembre 1917

JMO/Rgt :

"Harcèlement ennemi très actif pendant la 1ère partie de la nuit. Nos mitrailleuses de la corde répondent. Le brouillard persistant jusqu’à 10 heures permet à nos travailleurs d’améliorer sensiblement nos réseaux de fils de fer. Les boches renforcent leurs défenses accessoires devant le Vélodrome ? Une bombe Aasen blesse légèrement au chemin creux 1 caporal et 2 hommes (1 seul évacué). Une autre soldat est enterré par une torpille et est dégagé sans blessure. Grande activité de l’aviation.

Pertes : 1 blessé"

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 6 + 5e, 4 + 6e, 5 = 15

1 blessé grave :
Ss/Lieut. GRAVIL Pierre, mle 11 : plaie pénétrante du bras gauche et de la région dorso-lombaire droite par éclat d’obus.
23e (blessé léger) TOURNAIRE Joseph, sergent : plaie par éclat d’obus de l’arcade sourcilière gauche, de l’épaule et du bras gauche (imp. au Sce)

État sanitaire satisfaisant.

1 blessé léger dans la matinée du 10 Sept 1917 :
18e POURET Germain, caporal : petites plaies superficielles de la fesse gauche par éclat de bombes à ailettes.

Évacués sur ambulance 1/71 Vaux Varenne :
21e ARTIGUENARE Jean, 2e cl. angine et adénopathie
14e IZARD Marius, sergent : fatigue générale, amaigrissement (imp. au Sce)
CHR BOIRON Joseph, pionnier : dyspepsie et amaigrissement (imp. au Sce)"

Posté par DominiqueBOIS à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]