JMO/Rgt :

"Des indices peuvent laisser supposer qu’une relève a été faite par l’ennemi en face l pont du sous-quartier (fusées nombreuses, l’ennemi semble énervé se montre plus souvent, lance des grenades, tire fréquemment des coups de fusil et peu à coups de mitrailleuses) Depuis quelques jours des bruits souterrains semblant être des explosions lointaines sont entendus par les guetteurs de 1ère ligne.

L’artillerie lourde exécute vers 17 heures un tir de destruction sur le point 32-58 (nouvelles organisation boches reconnues près de l’ancien « doigt » (tranchée en avant de l’ancien moulin) par photo d’avion. Une dizaine de tirs de représailles exécutés dans la journée par l’artillerie de campagne.

En exécution de l’ordre 92/S du Lt-colonel Cdt le S/Secteur, le 6ème bataillon du 217 relève sur ses emplacements de réserve le 5ème bataillon qui va, à son tour, relever le 4ème bataillon en première ligne. Ce dernier, la relève terminée se rend a repos au camp A.

Relève terminée sans incidents à minuit."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 5 + 5e, 4 + 6e, 5 = 14

Évacués sur ambulance 1/71 Vaux Varenne :
4e CM MAISONNET Albert, 2e cl. : impétigo de la face (imp. au Sce)
21e RONEZ Fernand, 2e cl. : blennorragie et cystite (non imp. au Sce)

État assez sanitaire satisfaisant.

1 officier évacué :
6e CM Ss/Lieut. TARIN Isidore : embarras gastrique avec subictère (imp. au Sce)"