JMO/Rgt :

"Vers 1 heure, une patrouille ennemie se présente devant le bastion d’Aguilcourt. Éventée par nos guetteurs, elle disparaît sous les coups de grenade et de V.B. Journée calme.

En exécution de l’ordre n°239/S du Lieut.-Colonel Cdt le sous-secteur, le 6ème bataillon relève en 2ème ligne le 5ème bataillon qui se rend en 1ère ligne relever le 4ème bataillon. Relève terminée à 22h30 sans incident.

 Pertes : 1 blessé."

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 13 + 5e, 7 + 6e, 1= 21

Évacués sur ambulance 1/71 Pévy :
4e CM MALACHIER Paul, 2e cl. : plaie de la face par coup de pied de cheval (imp. au Sce)
22e EXTRASSIAS David, 2e cl. : bronchite généralisée avec foyer congestif base droite (imp. au Sce)
15e COSTE Louis, 2e cl. gale (imp. au Sce)
4e CM JACQUET Louis, 2e cl. : amaigrissement, mauvais état général, fièvre légère, laryngite chronique II (imp. au Sce)
6e CM ISNARD Elie, 2e cl. : asthénie, amaigrissement (imp. au Sce)
19e BÉGUY Joseph, 2e cl. : contusion de la face dorsale de la main droite

Relève des bataillons qui viennent occuper :
le 4ème le S.S. Jeannette (segment de réserve)
le 6ème vient au repos au Camp A
le 5ème prend les avant-postes (segment Octavie)

Nombre d’hommes du 4ème bataillon passés aux douches pendant le repos : 404

État sanitaire assez satisfaisant."

Un homme est décédé ce jour. Il est aspirant mais quasiment pas cité dans les JMO du Régiment et ce n'est pas le Lieutenant Adrien, Eugène RAMBAUD de la 23e Cie. Voir le journal du SS du 07/01/1918 pour les détails de son décès, vraissemblablement un suicide...

Voici ses détails :

Octave, Séraphin RAMBEAU, né le 21/12/1896 à Saint-Vincent-de-Mercuze(38),
fils de Jean, Théodore, Joseph x LAMBERT Armande, Valentine, Joséphine, élève instituteur,
Aspirant, mle 653-Grenoble, décès transcrit le 22/05/1918 à Saint-Vincent-de-Mercuze,
pas d'indication de sépulture.