JMO/Rgt :

"Une préparation d’artillerie pour un coup de main exécuté sans le secteur de la 74ème D.I. avec diversion de notre groupe d’appui sur les tranchées ennemies de 108 et de Sapigneul, amène de 16h à 18h30 une représaille violente de l’ennemi sur nos première lignes et les arrières.

 Pertes : 1 tué"

JMO/SS :

"Mêmes emplacements qu’hier.
Indisponibles : 4e, 0 + 5e, 2 + 6e, 3 = 5

Évacué sur ambulance 1/71 Pévy :
5e CM DIDIER Emile, 2e cl. : entorse et hydarthrose du genou droit (imp. au Sce)

Tué, un :
14e LAMBERT Martial, 2e cl. : plaie pénétrante par éclat d’obus, région temporo maxillaire, fracture de la base, plaie pénétrante de l’avant-bras droit, fracture du radius (mort pendant le transport du P.S. Octavie au P.S. Moulin) Inhumé dans le cimetière militaire d’Hermonville le 15 Janvier 1918 par les soins du GBD

État sanitaire satisfaisant"

Voici le détail de l'homme tué ce jour :

Martial, Eugène LAMBERT, né le 19/10/1896 à Marseille(13),
fils de Joseph, Henri x COURT Adélaïde, Françoise, plombier,
soldat de 2ème Classe, mle 2958-Marseille, décès transcrit le 21/06/1918
à Marseille,
pas d'indication de sépulture